Découvrir Moyse Charas​

Le premier pharmacien français

Uzès 1619 - Paris 1698

 

Moyse Charas est un célèbre pharmacien français. Il est né en 1619 à Uzès et mort en 1698 à Paris. Ses parents sont des commerçants d’Uzès, tous deux protestants.

 

Après de solides études, il devient maître apothicaire à Orange en 1641, puis apothicaire du Duc d'Orléans. En 1659, Charas est à Paris où il ouvre une boutique et obtient le poste d'Apothicaire de Monsieur, frère du Roi. Il côtoie Christophe Glaser, sous démonstrateur au Jardin des Plantes depuis 1660, qui lui présente d'Aquin.

 

En 1667 en présence des principaux représentants de la médecine de l’époque (le doyen et les professeurs de la Faculté de Médecine, des gardes apothicaires et aussi le lieutenant général de la Police de La Reynie et le procureur du Roi), Moyse Charas prépare 300 livres de thériaque, un anti poison composé d’une multitude de substances dont une grande partie d’opium. Ce sera la base de sa publication de 1668 d'un ouvrage sur la Thériaque d'Andromachus.

 

Devenu successivement Syndic des marchands apothicaires des Maisons Royales, puis démonstrateur de chimie au Jardin du Roi, en 1676, Charas édite son œuvre maîtresse, « La Pharmacopée royale galénique et chymique » qui devient un vrai succès et nécessite 3 éditions et des traductions en plusieurs langues étrangères dont le chinois.

 

A la fin de sa vie, Charas, protestant, doit fuir le royaume et part en 1680 pour l'Angleterre où il devient l'apothicaire de Charles II Stuart et se fait recevoir docteur de Médecine de la faculté de Londres. Puis il part pour les Pays Bas où il reçoit le titre de citoyen de la ville d'Amsterdam en 1683. Parti en Espagne, il se voit contraint de se convertir au catholicisme en 1689, puis repart à Paris en 1691. En 1692, il est membre de l'Académie des Sciences.

 

Sept ans plus tard, il meurt, laissant quatorze enfants de deux mariages successifs.