Vagabondages (saison 9)

                                      j'ai rencontré des fleurs sauvages..

Petit botaniste et chers internautes, dimanche ,du côté de Saint Andéol de Clerguemort dans le Gard , en ce printemps brisé par les orages ,la lumière et les couleurs cévenoles ont participé à la dernière sortie botanique de l'année à l'école des plantes d'Uzès .

La route étroite, en lacet, nous a conduit au dessus de Collet de Dèze.

La nature a ses caprices ,ses crapuleuses manigances,ses violences,mais aussi ses douceurs, ses bonheurs ,renouvelables chaque printemps..

Au gré de la marche sur les petits sentiers du col ,dimanche dernier ,les investigations botaniques ont pu se déployer dans un petit bout de clairière,où la sève de quelques jolies fleurs sauvages, bat au rythme de l'univers ,sans joie,ni chagrin,enfin peut être ..mais pas sûr..car enfin, tu le sais bien,cette sève bat ,bat pour le seul plaisir de battre encore et encore ,jusqu'au dessèchement..

La botanique ,à travers ses méandres, a ses pièges,ses voies de garage,ses terrains vagues,ses affolements ,ses mots perdus ,ses sens cachés ..mais aussi ses chants grégoriens,ses joie de pionniers ou de savants,ses extases, union avec le Divin..

Assis sur des troncs d'arbres à l'écorce rugueuse nous avons un peu ,beaucoup ,passionnément travaillé ,l'apprentissage ,maniement de loupe et de flore a été certainement ,tout au long de cette année ,un tantinet laborieux ,mais les résultats sont là..ne reste plus qu'à cueillir ces secrets de nomenclature ,termes barbares et autres conjugaisons de formules florales ne supportant pas l'improvisation,se déclinant en genres et en espèces , ces secrets donc, concentrés dans le nom de la petite sauvage,plus du tout sauvage ..Yeeees!!! on a retrouvé son acte de naissance.

Carduus pectinea,Anarrhynum bellidifolium,Tuberaria guttata ,Stachys officinalis,Orchis militaris,lathyrus latifolius,Anthemis pratensis, Lactuca perennis ou Anthyllis montana,Gymnodenia pyramidalis,Veronica serpillifolia,Plantago maritimum ...

Les petites sauvages ,nous attendent,contemplons les ,apprécions les pour leurs essences,leur couleurs infiniment chatoyantes ,leur calligraphie délicate ou tarabiscotée .. qui relèvent aussi du silence...quoi que..maintenant petit botaniste, tu sais observer,ton œil est exercé ...mais es-tu bien sûr d'avoir l'oreille assez fine pour entendre ..leurs chants ,leurs plaintes ,leur chamailleries,leur rire ..mais oui ,bien sûr, sache le ,les fleurs éclatent de rire quand elles sont heureuses..écoute..écoute bien..

Texte Florence Amargier